top of page

Les News





Voici un thème que j'aborde souvent avec mes coachés : notre identité vocale. A travers ce proverbe, je me permets d'insister et de préciser mon cheminement.


Nombre de personnes qui viennent me voir en coaching me disent, "j’aimerai tellement avoir ce grain, ou bien cette hauteur de notes. J’aimerai avoir tel expression ou bien telle sensualité."


Alors oui, on peut améliorer nos compétences en chant, on peut agrandir nos connaissances. Etre plus à l’aise dans la pratique. On peut apprendre à utiliser le plein potentiel de sa voix.


Reste à s’accepter tel qu’on est… et là ce n’est pas une mince affaire !


Un des grands blocages qu’on retrouve en chant est ce manque d’acceptation de soi. Ce qui fait qu’une remarque, une raillerie, une blague qui peut paraître anodine ou une critique peut parfois anéantir des années de travail de la voix. Je pense qu'une des raisons à cette fragilité est que les "racines" n’étaient pas encore solides.

Parfois ça commence très tôt, très jeune. Ca peut venir d’un frère ou une soeur « tu me casses les oreilles !» Ou tout aussi sympa « mais qu’est ce que tu te la joues! ».

Ca peut être également des comparaisons du type « ah tu chantes comme un tel ! » et toi un tel… bah tu le trouves tellement mieux que toi ! (et c'est les chaîne de la comparaison).

La liste peut être longue, je ne vais pas tout énumérer…


Alors, et si on commençait par là?

Et si d’abord, j’apprenais à me connaitre et à connaitre les aspérités de ma voix? Si je l’étudiais de façon neutre, comme si ce n’était pas la mienne et que j’étais sur une simple étude et que toute mon attention allait dessus? Pourquoi? En prenant de la hauteur, on pourrait étudier notre voix comme on étudierai un bon vin :)

  1. Est-elle grave? Médium? Aigus? Est-elle ronde? Froide? Chaude?

  2. Est-elle fluide? Chevrotante? Comment est l’articulation? Le souffle?

  3. Quelles sont les spécificités? Est-ce que j’entends de la nasalité? Un côté canardeux? Ou un côté spectral?

La liste peut être longue et non exhaustive car on a chacun sa sensibilité et c’est très subjectif.

Dans cette introspection, si une émotion/critique se colle à une réponse : un ex --> "il y a un côté canardeux et ça me dérange, ça m’agace !"

Plutôt que se taper sur les doigts, demandez-vous « pourquoi ça agace? » « sur quel référentiel je me base? » « qui ça me rappelle? » « quelles impressions ça me donne? ». Je vous invite à noter sur papier vos impressions pour prendre de la hauteur.


Evidemment, ça ne se fait pas en 5 minutes, mais si vous travaillez sur votre voix, ce temps d’introspection, même s’il peut être long, vous fera gagner énormément de temps par la suite car lorsqu’on se connait et qu’on a travaillé sur le fait de s’accepter comme on est inconditionnellement, les pics extérieurs ne seront plus dévastateurs.

Alors oui ce que tu as, beaucoup peuvent l’avoir. Tu peux aussi avoir tel ou tel trait commun avec des chanteur-e-s. Mais toi seul peut incarner qui tu es.

Tu aimerais être ce chanteur qui te fait vibrer avec sa voix? N’oublie pas que lui ne pourrait pas être toi. Tu peux étudier sa voix car tu peux acquérir certaines de ses qualités mais tu ne seras jamais fondamentalement cette personne. Tu peux noter ce qui te plait chez lui, au delà la de la technique, c’est souvent une énergie. Ta voix c’est aussi ton ADN.


Respecte toi, répare-toi si besoin, respecte les autres comme tu aimerais être respecté et le chemin vers l’épanouissement dans ta voix ne sera que plus agréable.

Si ce sujet résonne en toi, n’hésite pas à me le faire savoir en commentaire ! Je pense qu’on n’a pas fini d’en parler :)




Dernière mise à jour : 19 mai 2022

Quelle différence entre cours de chant et musicothérapie?


On sait maintenant que chanter comporte de nombreux effets thérapeutiques qui retentissent globalement sur la santé générale. Il s'avère que la voix est un instrument très particulier qui représente tout un monde sonore des plus nuancés, complets et riches qui existe en chacun-e.

La voix est une sorte de représentation du -moi sans aucun vernis culturel. Elle n'a pas de filtre, elle montre ce qui se passe à l'intérieur de nous : les choses agréables et désagréables qu'on vit à l'intérieur.

Personne ne quitte son enfance-adolescence avec sa voix définitive : durant toute la 1ère partie de notre vie, notre voix se construit déjà à travers nos expériences de vie, joyeuses ou désagréables et continuera de se construire. Notre voix représente donc notre construction socio-affective. Du fait de nos expériences, elle perd parfois en authenticité et en alignement.


La thérapie par le chant.

En thérapie, il est parfois difficile de verbaliser. Les mots peuvent aussi camoufler les émotions brutes alors que les sons peuvent nous aider à nous y connecter. Là est l'intérêt de la musicothérapie.


En musicothérapie - plus spécifiquement appliquée au chant -, on va aller chercher à se débarrasser de noeuds émotionnels ou à apaiser des tensions qui peuvent parfois être à l'origine de problèmes vocaux : problèmes d'élocution, de bégaiement, d'aphonie, de mauvais placement de la voix. L'anxiété, la colère, la tristesse etc... peuvent impacter directement notre voix. Souvent, les personnes qui viennent à moi en accompagnement ont un problème vocal qu'aucune cause physique ou examen n'ait été déterminé par un spécialiste de la voix.


Dans le cadre thérapeutique, l'activité est encadré par un-e thérapeute formé-e qui définit des objectifs précis avec et en fonction des troubles ou besoins identifiés chez la personne accueillie en cabinet. A la différence d'une activité artistique lambda (je suis aussi coach vocal), la musicothérapie est plutôt une méthode de soin qui va utiliser l'expression artistiques. Dans ce cadre, l'art devient un puissant outil de développement personnel car ses qualités sont orientés au bénéfice et bien-être de la personne qui vient consulter, et non pas de l'oeuvre ! On ne va pas rechercher un résultat esthétique lorsqu'on va utiliser le chant (ou la danse ou la pratique d'instruments). On va plutôt viser l'évolution de la personne.

C'est une approche qui va favoriser le développement sensoriel, va servir de soupape émotionnel et constituer une stimulation mentale et physique.


Le public concerné

La musicothérapie est moyen d'accompagner une personne en difficulté à un moment précis de sa vie, de l'enfance au grand âge.

J'accompagne pour ma part, plus particulièrement des personnes en burn-out, en pleine crise affective, traversant un passage de vie difficile ou ayant des problèmes vocaux (ex : ne pas oser prendre la parole en public, ne pas réussir à exprimer ses idées, avoir l'impression de ne jamais être entendu, avoir une voix trop discrète, ou au contraire avoir une voix tonitruante qui prend trop de place).


Il n'y a pas besoin de formation musical ou de talent particulier pour s'engager dans une musicothérapie. Je propose avant tout, un chemin pour entrer en amitié avec soi-même, d'apprendre à se connaître grâce à une relation thérapeutique passant par les sons et la voix.








1
2
bottom of page